top of page

L'Amoureuse de Simone





 

L'avis des éditrices

L'Amoureuse de Simone nous transporte dans l'univers de Simone, une petite fille dont le cœur est plein d'étoiles, de soleil et parfois même d'orages.

Et oui ! Simone est amoureuse de Makéda, et nous partage, avec ses mots d'enfants, ses sentiments dans un récit plein de douceur et de tendresse. Mais ce n'est pas toujours facile d'être amoureuse ! Parfois, les disputes éclatent entre les deux amoureuses, et alors c'est la tempête ! Comme le dit tata Fat, l'amour donne parfois du fil à retordre... heureusement que Simone et Makéda ont plus d'un tour dans leur sac ! Autour de ce fameux fil se noue tout une aventure tandis qu'il devient liane, lasso ou toile d'araignée, mais surtout le lien qui les unit.


Simone nous entraîne dans son monde intérieur, où l'amour est plus qu'un simple mot. C'est une palette d'émotions, qui illuminent et parfois assombrissent son ciel intérieur. Cette histoire tout en nuances permet ainsi aux jeunes lecteurices d'apprendre à naviguer dans les nuances des relations humaines.


Sensibles et colorées, les magnifiques illustration d'Amélie-Anne Calmo donnent vie à cette jolie histoire et émerveilleront les enfants.




Pourquoi raconter une histoire avec deux petites filles amoureuses ?

Il est primordial d'offrir à tous les enfants des représentations diversifiées. Les albums telles que celle-ci, mettant en scène des histoires d'amour non-hétérosexuelles sont encore extrêmement rares, et il s'agit de la première couverture montrant deux petites filles amoureuses depuis plusieurs dizaines d'années.

Il s'agit d'abord de légitimer le vécu des enfants concerné.es et de le normaliser. Proposer de telles histoires, à hauteur d'enfant, et surtout en faire des histoires douces et joyeuses permet d'aller à rebours du narratif culpabilisant encore trop commun. En présentant simplement deux petites filles amoureuses, sans jamais que le fait qu'il s'agisse justement de deux filles ne soit questionné ou pointé du doigt permet d'éviter que les enfants intègrent dès le plus jeune âge qu'une telle relation serait problématique.

Visibiliser les personnages LGBTQIA+ de manière positive permet également de lutter contre les stéréotypes et les discriminations, et participe à construire une société plus juste et plus ouverte dans laquelle chacun.e est inclu.e.

La relation de Simone et Makéda est montrée dans toute sa complexité, là où de nombreux personnages queer sont réduits à leur seule orientation romantique ou sexuelle. Aller à l'encontre de cette déshumanisation favorise ainsi l'acceptation de soi-même et des autres.


Pour les mêmes raisons, il est aussi extrêmement important d'offrir aux enfants des personnages qui ne soient pas quasi systématiquement blancs. Les personnages noirs et non blancs de manière générale sont également cruellement absents de la littérature jeunesse. Ceux se trouvant aux intersections de plusieurs discriminations sont encore moins visibles. Il est donc urgent de représenter la réalité de la diversité des expériences et des vécus, avec plus de livres comme L'Amoureuse de Simone.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Papita

Une aventure intergénérationnelle célébrant l'amour et le respect de l'autre L'avis des éditrices Papita est un album touchant, dans lequel l'autrice nous offre une histoire joyeuse et pleine de vie,

Commenti


Rejoindre notre Mailing List pour être informé.e de la suite

Merci ! A bientôt pour de nouvelles aventures

bottom of page