top of page

Patatouille



Pat est un monstre poilu et puant, qui a de bien drôles d'idées sur la façon dont les garçons doivent se comporter... ne pas porter de rose ou faire de la danse, embêter les filles que l'on aime bien, se battre avec les autres garçons... Quelle Patatouille ! Heureusement que Solal ne se laisse pas faire.


Ce petit album, écrit et illustré avec dynamisme par Tiffany Cooper, dénonce avec beaucoup d'humour les injonctions patriarcales, personnifiées par Pat. Chacun de ses conseils parodie les attentes qui pèsent sur les petits garçons. Solal, le petit garçon qu'a décidé de suivre Pat, en refuse catégoriquement certains, donnant ainsi les clés aux jeunes lecteurs pour ne pas se plier à ces injonctions limitantes. Et s'il se laisse parfois tenter par Pat, c'est toujours pour découvrir de biens mauvais conseils, qui font du mal à soi-même et aux autres.


L'avis des éditrices :

Dénoncer les injonctions patriarcales dans la littérature jeunesse est essentiel. Celle-ci joue en effet un rôle crucial dans la construction des normes sociales, reflétant les attentes imposées aux enfants en fonction de leur genre. En dénonçant ces injonctions, on remet en question les stéréotypes et on contribue à façonner une société plus égalitaire.

La littérature jeunesse est une source d'apprentissage importante, et en dénonçant le patriarcat, on éduque aussi les enfants à l'égalité des genres. Il est primordial de rappeler que les capacités et les aspirations ne sont pas limitées par le genre, et ce dès le plus jeune âge. Les enfants intègrent en effet très rapidement la division genrée qui régit notre société et toutes les normes que celle-ci implique. Il faut donc lutter contre le sexisme le plus tôt possible. Et quoi de mieux pour cela que le médium de l'album, amusant et coloré ?


En prenant pour personnage un petit garçon, c'est à la reproduction de comportements patriarcaux chez les hommes que l'autrice s'attaque. Elle souhaite ainsi contribuer à ce que les filles ne souffrent pas de ces comportements, mais aussi à ce que les garçons soient plus libres. Se libérer des attentes patriarcales, c'est aussi gagner la liberté d'être qui l'on veut, au-delà des limites de son genre, de l'explorer et de le dépasser.

Construire une société plus juste pour toust.es. devient alors possible, en éduquant dès le plus jeune âge au consentement, au respect de l'autre et à l'égalité.


42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Papita

Une aventure intergénérationnelle célébrant l'amour et le respect de l'autre L'avis des éditrices Papita est un album touchant, dans lequel l'autrice nous offre une histoire joyeuse et pleine de vie,

Komentáře


Rejoindre notre Mailing List pour être informé.e de la suite

Merci ! A bientôt pour de nouvelles aventures

bottom of page